Maria Chapdelaine (Louis Hémon)

Format Prix Quantité
Livre 15,95 $


Heureux hasard, pour nous Québécois, que Louis Hémon ait choisi le Lac-Saint-Jean pour écrire son roman, Maria Chapdelaine. Habité par la nostalgie de la vie primitive, il cherchait un lieu encore sauvage, loin des villes, et des gens simples, près de la nature. Nul doute que Louis Hémon, l’aventurier, mais aussi le fin observateur de la réalité québécoise, nous a donné l’un des plus importants romans de notre littérature.

Traduit dans plusieurs langues, souvent et richement illustré, porté à l’écran à plusieurs reprises, modelé en bandes dessinées, livré en chansons et découpé en pièces de théâtre, son récit est devenu un mythe.

Drôle de carrière pour ce roman québécois, écrit par un Français, qui a fixé à jamais l’image du Québec dans le reste du monde. Il importait que le collégien soit invité à découvrir la qualité littéraire de cette œuvre, influencée par le réalisme et le symbolisme alors dominants.



  • Suggestions

Trahison, violence, abus de pouvoir, Ubu roi présente toutes les composantes d’une grande tragédie. Pourtant, c’est une farce qu’Alfred Jarry offre au spectateur, une parodie magistrale et grotesque de l’avidité humaine et des maux qu’elle entraîne. Son personnage, l’odieux Père Ubu, secondé par la tout aussi mesquine Mère Ubu, ne recule devant aucun excès pour satisfaire son insatiable appétit de pouvoir, de phynance et d’andouilles. La naïveté d’enfant cruel de cet archétype du despote fait basculer l’action du côté du rire plutôt que de l’horreur. Œuvre d’avant-garde, Ubu roi n’a rien perdu de sa modernité. C’est qu’aucune convention n’échappe à l’irrévérence de Jarry : il parodie les auteurs classiques, remet en question les fondements du théâtre et de la littérature, et réinvente même la langue. Un iconoclaste-né !

Détails

L’ouvrage présente une méthode de compréhension du texte narratif, appuyée sur une grille d’analyse des composantes du genre : le personnage, l’intrigue, le thème, l’espace, le temps, le narrateur. Après un exposé exemplaire de la méthode, chaque composante fait l’objet d’un condensé théorique suivi de récits de grands auteurs et de questions adaptées à chaque œuvre.

Détails

Plus qu’une simple anthologie de la littérature québécoise, cet ouvrage porte un regard neuf sur notre littérature nationale. On y trouve un choix judicieux d’auteurs et d’oeuvres littéraires qui donne accès à la connaissance et à la compréhension de la société québécoise, de son cheminement, de ses valeurs, de ses problématiques ainsi qu’une sélection d’extraits par thème qui met l’accent sur la confrontation des écrivains avec leur milieu, sur leur quête d’identité et sur les utopies dans notre société et dans le monde. Axée sur le contenu et sur le sens, cette anthologie favorise une relecture de textes du passé et une présentation de textes actuels qui tiennent compte de leur évolution et de la réalité du XXIe siècle. En plus d’un choix pertinent d’écrits de femmes, d’écrits populaires et de chansons qui permettent de découvrir les différentes facettes de notre littérature, l’ouvrage propose deux rubriques originales («Art et littérature» et «Écriture littéraire») ainsi qu’une iconographie riche et commentée d’artistes d’ici et d’ailleurs qui souligne la valeur signifiante des oeuvres littéraires.

Détails

L’École des femmes est à inscrire dans la lignée des pièces de théâtre qui font date, au même titre que Le Cid de Corneille ou Hernani d’Hugo : profondément novatrice, la pièce bouleverse les habitudes et s’impose comme la première grande comédie du théâtre français. Mais ce qui lui vaut son succès aujourd’hui, ce n’est pas tant sa forme que ses thèmes intemporels. L’éveil d’Agnès à l’amour et à la vie, pourrait-on dire, les droits des femmes, l’échec de l’autorité aveugle, etc. permettent au spectateur — et au lecteur — contemporain de s’identifier aux personnages à la fois tragiques et comiques, et d’apprécier leur complexité.

Détails