Cyrano de Bergerac (Edmond Rostand)

Format Prix Quantité
Livre 17,95 $


Frondeur, bretteur, harangueur, voici Cyrano de Bergerac, personnage du XVIIe siècle, propulsé héros du XIXe siècle par Edmond Rostand. Dès la première, la pièce connaît un succès foudroyant, et la verve de Cyrano ne s'est pas démentie depuis. Mais ce héros blessé qui se cache sous l'identité d'un autre, de peur d'affronter la réalité, ne nous berne pas. Sa fragilité n’a d'égale que son panache.

L'élève découvrira ici quel est le poids du sacrifice de Cyrano, comment les mots, qui auront toujours été son arme de prédilection, l'enfermeront dans un mutisme qui aura raison de lui.



  • Suggestions

On ne sort pas indemne d'une lecture de Balzac : 2500 personnages traversent son œuvre, un univers énorme, foisonnant. Un auteur qui s'empare de son lecteur, le transforme à jamais. Un risque à courir ! Paris sous la Restauration. Trois hommes et une femme. Quatre personnages dont la Fatalité transformera le destin : Ferragus, chef tout-puissant d'une société secrète ; le baron de Maulincour, jeune noble désœuvré ; Jules Desmarets, agent de change fortuné ; Clémence, jeune et belle, autour de qui gravitent ces trois hommes. Tout cela dans un Paris mythique, beau et surtout cruel. Court récit, Ferragus est néanmoins une œuvre puissante, à la fois roman policier et roman noir, où l'apparence est souvent trompeuse et où la vérité n'est pas toujours là où l'on croit la trouver. La société en mutation que Balzac y décrit ressemble étrangement à celle d'aujourd'hui.

Détails

Libérez-vous des anthologies ! Pratique de la littérature est le premier manuel des études littéraires à paraître pour les cours communs de littérature. Il n’est ni une anthologie de fragments de textes, ni un procédurier tatillon de compétences. Il propose plutôt un ensemble de moyens clairs et simples d’interroger un texte littéraire pour lui faire révéler formes et sens, et une démarche claire et souple pour rédiger analyses littéraires et dissertations. Restez maîtres de vos choix littéraires ! Pratique de la littérature vous permettra de mettre au programme les ouvrages littéraires de votre choix et de mener, avec vos étudiants, en toute liberté et sans mauvaise conscience à l’égard des nécessaires notions et procédures, les analyses et les études de votre choix. La preuve que l’épreuve n’en est pas une !Pratique de la littérature rendra l’étudiant autonome à l’égard de ses cours et de l’épreuve uniforme de français (EUF). L’auteur, professeur d’expérience et superviseur de correction à l’EUF, propose, au dernier chapitre, une démarche en sept étapes applicable le jour de l’EUF.

Détails

La Double Inconstance nous convie à une expérience fascinante : qu’adviendra-t-il des deux paysans amoureux, Arlequin et Silvia, entraînés malgré eux à la cour ? Seront-ils rompus à ses usages ? Leur naturel triomphera-t-il ? Car c’est bien de naturel qu’il s’agit dans le théâtre de Marivaux, celui-là même qui fait réfléchir le Prince sur son autorité, sur les limites du pouvoir qu’il peut exercer sur son peuple. Le jeu de la séduction, les cœurs qui s’éveillent à l’amour, l’étonnement même de se sentir amoureux bousculent les deux paysans. Mais quelle est la véritable inconstance ? Qui a été trompé ? Marivaux nous dit que la nature humaine est complexe et que le sentiment amoureux résiste mal à la pression sociale.

Détails

Dès sa parution en 1904, Marie Calumet s'imposa comme un roman comique. S'inspirant d'une chanson folklorique grivoise, Rodolphe Girard situe son roman dans le quotidien d'un presbytère campagnard québécois de 1860. Son héroïne, la servante d'un curé débonnaire, se révèle à la fois efficace et excentrique. Le lecteur d'aujourd'hui s'amusera de la langue paysanne et des mésaventures du timide Narcisse et de son rival, le bedeau Zéphirin, tous deux amoureux de l'héroïne. De même, la paresseuse et séduisante Suzon ou le curé de la paroisse voisine le surprendront par leur morale peu orthodoxe. Cette édition, basée sur celle de 1946, met l'accent sur la langue du XIXe siècle et sur les réalités campagnardes d'un Québec traditionnel immuable qui côtoient celles d'un Montréal en pleine ébullition. Le lecteur comprendra mieux ainsi l'originalité du roman et ce qui le rendit scandaleux aux yeux de l'Église qui le censura.

Détails