Récits fantastiques du XIXe siècle français

Anthologie

  • Auteur(s) : Régis Larrivée
  • Pages : 224
  • ISBN : 978-2-89593-542-1
  • ISBN10 : 2-89593-542-4
Format Prix Quantité
Livre 12,95 $


Est-ce un cauchemar ou la réalité qui nous rattrape ? Le lecteur de ce recueil de récits fantastiques se posera la question devant la succession foudroyante des événements racontés, car c'est dans le récit bref, véritable travail d'orfèvre, que la nouvelle fantastique frappe le plus fort.

Cette anthologie rassemble plusieurs auteurs français de la deuxième moitié du XIXe siècle, tantôt connus du public d'aujourd'hui (Maupassant, Verne, Zola), tantôt moins connus (Asselineau, Gautier, Schwob, Villiers de l'Isle-Adam). Tous sont passés maîtres dans l'art de fouiller les tréfonds de l'âme humaine, habiles qu'ils sont à faire perdre la raison, l'instant d'une lecture.

Gageons que vous serez pris au piège de leurs mots…



  • Suggestions

Un petit vieux, assassiné chez lui, dans le tranquille quartier des Batignolles... Une police trop contente d'arrêter rapidement l'assassin... Un assassin trop content d'avouer... L'agent de sûreté Méchinet et son jeune ami Godeuil ont des doutes... Leur enquête, dans le Paris du XIXe siècle, déjouera les apparences trompeuses, afin que le crime, comme il se doit, ne reste pas impuni. Voici donc, écrit par Émile Gaboriau, l'inventeur du roman policier, alors au sommet de sa gloire, un court récit qui conjugue le réalisme de Balzac au rythme haletant des romans-feuilletons de Dumas. L'approche proposée mène l'élève au cœur des enjeux littéraires de ce « roman judiciaire ».

Détails

On ne sort pas indemne d'une lecture de Balzac : 2500 personnages traversent son œuvre, un univers énorme, foisonnant. Un auteur qui s'empare de son lecteur, le transforme à jamais. Un risque à courir ! Paris sous la Restauration. Trois hommes et une femme. Quatre personnages dont la Fatalité transformera le destin : Ferragus, chef tout-puissant d'une société secrète ; le baron de Maulincour, jeune noble désœuvré ; Jules Desmarets, agent de change fortuné ; Clémence, jeune et belle, autour de qui gravitent ces trois hommes. Tout cela dans un Paris mythique, beau et surtout cruel. Court récit, Ferragus est néanmoins une œuvre puissante, à la fois roman policier et roman noir, où l'apparence est souvent trompeuse et où la vérité n'est pas toujours là où l'on croit la trouver. La société en mutation que Balzac y décrit ressemble étrangement à celle d'aujourd'hui.

Détails

Conflits de générations, impuissance et désespoir de jeunes amoureux incompris, sentiments de révolte face à un père obsédé par l'argent : voici quelques enjeux de L'Avare. Molière a bâti ici une comédie dans laquelle s'illustrent différents « caractères » : l'ingénue (Mariane), le fils prodigue (Cléante), l'honnête homme (Anselme), le valet rusé et indispensable (La Flèche), l'entremetteuse (Frosine), l'homme à tout faire (Maître Jacques), etc. Toutefois, c'est le personnage d'Harpagon — vieillard acariâtre, rétrograde, égoïste, méchant — qui domine la pièce : son avarice, poussée jusqu'au délire, empoisonne les relations humaines et contamine ses proches en les poussant à mettre au jour des aspects peu sympathiques de leur personnalité. Et le talent de Molière fera de toute cette noirceur une comédie drôle et enlevée où les bons triompheront du méchant !

Détails