Marie Calumet (Rodolphe Girard)

  • Auteur(s) : Francis Favreau
  • Pages : 268
  • ISBN : 978-2-89593-871-2
  • ISBN10 : 2-89593-871-1
Format Prix Quantité
Livre 13,95 $


Dès sa parution en 1904, Marie Calumet s'imposa comme un roman comique. S'inspirant d'une chanson folklorique grivoise, Rodolphe Girard situe son roman dans le quotidien d'un presbytère campagnard québécois de 1860. Son héroïne, la servante d'un curé débonnaire, se révèle à la fois efficace et excentrique.

Le lecteur d'aujourd'hui s'amusera de la langue paysanne et des mésaventures du timide Narcisse et de son rival, le bedeau Zéphirin, tous deux amoureux de l'héroïne. De même, la paresseuse et séduisante Suzon ou le curé de la paroisse voisine le surprendront par leur morale peu orthodoxe.

Cette édition, basée sur celle de 1946, met l'accent sur la langue du XIXe siècle et sur les réalités campagnardes d'un Québec traditionnel immuable qui côtoient celles d'un Montréal en pleine ébullition. Le lecteur comprendra mieux ainsi l'originalité du roman et ce qui le rendit scandaleux aux yeux de l'Église qui le censura.



  • Suggestions

Quand, à 21 ans, en 1875, Arthur Rimbaud renonce à la littérature pour une vie aventureuse, il a déjà terminé une œuvre qui marquera de façon indélébile l'histoire littéraire. Qui est ce génie précoce ? Un adolescent prodigieusement doué, un poète révolutionnaire qui crée, entre 15 et 20 ans, une œuvre unique, reconnue comme le fondement même de la modernité. Il s'imposait donc de présenter sa poésie aux cégépiens québécois à travers un choix de textes extraits de Cahier de Douai, Poésies, Vers nouveaux, Une Saison en enfer et Illuminations. Nous proposons ici une démarche analytique active et progressive qui initiera l'élève à la découverte et à la compréhension de l'univers rimbaldien.

Détails

Encouragez et développez l’autocorrection chez vos étudiants Depuis la réforme de l’enseignement collégial entreprise au milieu des années 90, les ouvrages méthodologiques sur la dissertation critique se sont multipliés. Cependant, aucun ne porte proprement sur l’amélioration de la langue ou la qualité de l’expression. La dissertation critique. Comment la rédiger, la corriger et en améliorer le style comble cette lacune et met l’accent sur la nécessité de prendre le temps d’examiner, de comprendre et d’appliquer les conseils du professeur, atteignant ainsi un des objectifs de réforme : l’autocorrection. Aidez vos étudiants à apprendre de leurs erreurs Conçu à partir des principales erreurs observées chez les étudiants dans le cadre de la dissertation critique, l’ouvrage adopte une approche pédagogique fondée sur la présentation de tableaux, ce qui permet de repérer facilement les erreurs courantes ainsi que la correction ou l’amélioration à y apporter. Rendez votre correction plus efficace Trois types de correction (générale, détaillée et référencée) sont proposés en fin d’ouvrage ; à chacune est joint un exemple. Quel que soit le type retenu, une telle façon de faire procure à l’étudiant l’avantage de mieux comprendre les conseils du professeur et de vaincre plus rapidement ses difficultés. Elle évite également au correcteur la tâche fastidieuse de sans cesse retranscrire les mêmes recommandations.

Détails

On ne badine pas avec l’amour. C’est dit comme un proverbe, une sentence même. Depuis 1834, ces mots de Musset évoquent le jeu de l’amour qui tourne au drame. Voici une comédie bien moins légère qu’il n’y paraît! Une magistrale leçon, puisée dans l’expérience de l’auteur et dans celle de la génération romantique, la sienne. Ceux qui ont un jour pensé que l’amour n’est que jeu seront détrompés. On ne joue pas avec les sentiments! Camille et Perdican ont voulu «badiner» : leur orgueil les a rendus aveugles à eux-mêmes et aux autres. Que devient l’amour qui a perdu l’occasion d’aimer vraiment ? On ne badine pas avec l’amour témoigne de la complexité de l’âme humaine. Grâce à un de ses plus fins observateurs : Alfred de Musset.

Détails

L’ouvrage présente un projet de lecture du roman. Il en propose une analyse des principales composantes : épisodes, intrigue, voix narratives et points de vue, personnages, temps, espace, thèmes. on y trouvera également une étude d’extraits de romans, une exploration de l’écriture grâce à des canevas de rédaction, une synthèse des relations entre les différentes composantes du roman et un guide de lecture.

Détails