Marie Calumet (Rodolphe Girard)

  • Auteur(s) : Francis Favreau
  • Pages : 268
  • ISBN : 978-2-89593-871-2
  • ISBN10 : 2-89593-871-1
Format Prix Quantité
Livre 15,95 $


Dès sa parution en 1904, Marie Calumet s'imposa comme un roman comique. S'inspirant d'une chanson folklorique grivoise, Rodolphe Girard situe son roman dans le quotidien d'un presbytère campagnard québécois de 1860. Son héroïne, la servante d'un curé débonnaire, se révèle à la fois efficace et excentrique.

Le lecteur d'aujourd'hui s'amusera de la langue paysanne et des mésaventures du timide Narcisse et de son rival, le bedeau Zéphirin, tous deux amoureux de l'héroïne. De même, la paresseuse et séduisante Suzon ou le curé de la paroisse voisine le surprendront par leur morale peu orthodoxe.

Cette édition, basée sur celle de 1946, met l'accent sur la langue du XIXe siècle et sur les réalités campagnardes d'un Québec traditionnel immuable qui côtoient celles d'un Montréal en pleine ébullition. Le lecteur comprendra mieux ainsi l'originalité du roman et ce qui le rendit scandaleux aux yeux de l'Église qui le censura.



  • Suggestions

Spécialement conçu pour le cours Relation d'aide appliquée en français, Clés pour la relation d'aide en français écrit est un ouvrage clair et pratique, qui ne vise qu'une chose : enseigner à enseigner la grammaire et la rédaction de texte. Destiné aux élèves qui désirent devenir assistants dans les Centres d'aide en français, cet ouvrage sera également fort apprécié des professeurs qui doivent les y préparer. En effet, Clés présente sans détours tous les éléments courants et notions essentielles du français : participes passés, ponctuation, construction d'un paragraphe, etc. Tenant compte des difficultés qu'éprouvent habituellement les élèves, il s'attache à expliquer clairement aux assistantes et assistants comment présenter efficacement les règles et les faire appliquer. Clés pour la relation d'aide en français écrit est un outil de référence, un guide permanent disponible à chaque instant de l'expérience quotidienne. Chaque chapitre commence par une mise en situation, de façon que soit créé un contexte propice à l'enseignement des notions à transmettre. Chacun se termine par une synthèse de la démarche, de sorte que l'élève a un aperçu général de la tâche qu'il devra accomplir auprès de ses pairs. Pourquoi ce livre ? Parce que comprendre quelque chose et savoir le transmettre sont deux expériences tout à fait distinctes. Pour s'en convaincre, il suffit de s'y essayer. On saisit alors nettement qu'enseigner est un art qui s'apprend.

Détails

Est-ce un cauchemar ou la réalité qui nous rattrape ? Le lecteur de ce recueil de récits fantastiques se posera la question devant la succession foudroyante des événements racontés, car c'est dans le récit bref, véritable travail d'orfèvre, que la nouvelle fantastique frappe le plus fort. Cette anthologie rassemble plusieurs auteurs français de la deuxième moitié du XIXe siècle, tantôt connus du public d'aujourd'hui (Maupassant, Verne, Zola), tantôt moins connus (Asselineau, Gautier, Schwob, Villiers de l'Isle-Adam). Tous sont passés maîtres dans l'art de fouiller les tréfonds de l'âme humaine, habiles qu'ils sont à faire perdre la raison, l'instant d'une lecture. Gageons que vous serez pris au piège de leurs mots…

Détails

Trahison, violence, abus de pouvoir, Ubu roi présente toutes les composantes d’une grande tragédie. Pourtant, c’est une farce qu’Alfred Jarry offre au spectateur, une parodie magistrale et grotesque de l’avidité humaine et des maux qu’elle entraîne. Son personnage, l’odieux Père Ubu, secondé par la tout aussi mesquine Mère Ubu, ne recule devant aucun excès pour satisfaire son insatiable appétit de pouvoir, de phynance et d’andouilles. La naïveté d’enfant cruel de cet archétype du despote fait basculer l’action du côté du rire plutôt que de l’horreur. Œuvre d’avant-garde, Ubu roi n’a rien perdu de sa modernité. C’est qu’aucune convention n’échappe à l’irrévérence de Jarry : il parodie les auteurs classiques, remet en question les fondements du théâtre et de la littérature, et réinvente même la langue. Un iconoclaste-né !

Détails

Voici une brève anthologie qui réunit les meilleurs poèmes romantiques français et québécois. Une enivrante « invitation au voyage » à travers les sentiments humains les plus universels dans une langue qui charme, envoûte et bouleverse, et à laquelle nul ne peut rester indifférent. Les auteurs dits « romantiques » n'analysent pas leurs sentiments, ils les ressentent avec ardeur et les communiquent avec passion au lecteur dans un cœur à cœur intime. L'élève découvrira ici le romantisme à travers Marceline Desbordes-Valmore, Alphonse de Lamartine, Alfred de Vigny, Victor Hugo, Alfred de Musset et Charles Baudelaire, d'une part et, d'autre part, Octave Crémazie, Alfred Garneau, Pamphile Le May, Louis-Honoré Fréchette, William Chapman, Nérée Beauchemin, Albert Lozeau et Émile Nelligan.

Détails