L'Ingénu (Voltaire)

Format Prix Quantité
Livre 14,95 $


L’Ingénu, un Huron du Lac Ontario, débarque en Basse-Bretagne en 1689. Son nom résume sa nature : il est libre et pur. Son intelligence claire, exempte de faussetés religieuses, lui permet d’affronter les idées reçues et les a priori d’une société ancrée dans ses certitudes et règles de conduite, tant à Saint-Malo qu’à Versailles et Paris. Converti par amour, emprisonné par loyauté, il se lie d’amitié avec un vieux janséniste qui assurera son éducation intellectuelle.

Qui est-il, ce bon sauvage venu d’Amérique ? Dans quel monde est-il tombé ? L’Ingénu aspire à la connaissance dans une société qui ne lui fait pas de place et qui, sous le pouvoir des Jésuites, dirige et manipule les consciences. En réalité, Voltaire parle du temps de Louis XIV pour mieux raconter son propre siècle. Avec L’Ingénu, le philosophe lance une arme de destruction contre les préjugés religieux de tout temps.

   


  • Suggestions

Exercices interactifs en ligne pour les étudiants Pour obtenir votre nom d'usager et votre mot de passe, il suffit de communiquer avec votre représentant. __________________________________________________ Pause-café niveau intermédiaire est une méthode destinée à un public d’adultes et de jeunes adultes de niveau intermédiaire en français langue seconde ou langue étrangère. En milieu universitaire, la méthode couvre un an d’enseignement. et, en formation continue ou en cours intensif, le parcours correspond à six mois d’apprentissage. L’ouvrage vise les apprenants à un niveau intermédiaire avancé de compétence communicative orale et écrite. Pause-café niveau intermédiaire propose la même approche communicative et le même dynamisme pédagogique que l’ouvrage Pause-café pour le niveau débutant. Pause-café niveau intermédiaire comprend : • un manuel — intégrant  les points de grammaire — avec un CD audio ; • un cahier d’exercices — incluant son corrigé — avec un CD audio ; • un guide du professeur ainsi que le corrigés du manuel sur Internet ; • des exercices interactifs sur Internet.

Détails

1948, c’est l’année du Refus global, l’année de la révolte éclatante. Cependant, ce titre provocateur, s’il appelle la modernité, est aussi un piège puisqu’il ne laisse apparaître qu’une part de la détermination des signataires. Car ces derniers écrivent aussi : "Au refus global nous opposons la responsabilité entière." Dénoncer la société sclérosée, certes, mais aussi en assumer l’héritage, par la contestation même et en se tournant vers l’avenir. Cet engagement des signataires du Refus global, les essayistes québécois vont le tenir. De 1948 à nos jours, ils n’ont cessé de se tourner vers le réel pour en explorer toutes les dimensions. Au cri de Desbiens répond la voix tranquille de Dumont ; à la méditation de Morency se joint la réflexion de Vadeboncœur ; la révolte de Godin se prolonge dans l’ironie de Ferron et de Pedneault. Chacun à leur façon, ils s’engagent dans notre présent. Ainsi, de la génération de Cité libre à celle de Parti Pris, de la voix d’une conscience collective à la voix singulière, du politique au poétique, les essayistes québécois parcourent tous les possibles de l’essai. Du Refus global à la responsabilité entière propose un portrait global et signifiant de l’essai québécois depuis 1948. Y sont repris quelque 30 textes d’auteurs marquants de notre littérature, regroupés selon leur problématique et leur approche du genre. En outre, chaque chapitre permet de mieux comprendre certaines caractéristiques de l’essai. Au terme de son parcours, le lecteur aura eu l’occasion de faire plus qu’un survol de notre littérature essayistique contemporaine; il aura rencontré des auteurs - incontournables ou moins connus -, des textes solides et parfois désarçonnants; il aura analysé, réfléchi, comparé, réfléchi encore; il aura appris à mieux connaître une époque pas si lointaine et son propre présent. Pourquoi cet ouvrage est-il pertinent ? C’est à partir de 30 œuvres, dont 15 textes complets d’auteurs importants de notre littérature contemporaine, que l’étudiant est mis en contact avec la pensée et le style des plus grands essayistes québécois. Il se voit ainsi placé sur un itinéraire de lecture où, de Ferron à Vadeboncœur, du frère Untel à Jacques Brault, ses connaissances et sa compréhension du texte littéraire se verront élargies. D’autre part, l’ouvrage permet au professeur de trouver dans un seul recueil des textes intéressants, lisibles, de tons et de facture variés, qui s’opposent et se répondent à la fois de façon à interpeller le lecteur et à justifier sa réflexion. De plus, l’œuvre des auteurs retenus ne s’étant pas limitée à l’essai, il devient facile d’explorer un peu plus loin, de partir à la découverte de l’imaginaire de ces mêmes auteurs par la fréquentation d’autres textes de genres différents, ouvrant ainsi des avenues et des perspectives pédagogiques fort stimulantes.

Détails

Folie, guerre, avortement, problèmes de couples, préjugés, vieillissement, jalousie, peur, solitude, intolérance : il est question de tout cela dans les récits brefs de Maupassant, mais aussi de la beauté de la nature, de l'émerveillement devant la vie qui naît, de l'amitié, de la compassion, du désir amoureux… Ces sujets toujours actuels, Maupassant les aborde dans des histoires rondement menées, tout en esquissant en quelques traits de plume des portraits saisissants de paysans et de petits-bourgeois qui pourraient bien être nos contemporains. Car si Maupassant est un conteur habile, il sait aussi donner à voir et à ressentir. Ce choix inédit de textes, étalés sur plus de dix ans, donne un bon aperçu du talent varié d'un des écrivains français les plus lus dans le monde.

Détails

L’École des femmes est à inscrire dans la lignée des pièces de théâtre qui font date, au même titre que Le Cid de Corneille ou Hernani d’Hugo : profondément novatrice, la pièce bouleverse les habitudes et s’impose comme la première grande comédie du théâtre français. Mais ce qui lui vaut son succès aujourd’hui, ce n’est pas tant sa forme que ses thèmes intemporels. L’éveil d’Agnès à l’amour et à la vie, pourrait-on dire, les droits des femmes, l’échec de l’autorité aveugle, etc. permettent au spectateur — et au lecteur — contemporain de s’identifier aux personnages à la fois tragiques et comiques, et d’apprécier leur complexité.

Détails