Technologie des granulats, 4e édition

Format Prix Quantité
Livre 84,95 $


La mise à jour attendue de Technologie des granulats !

Les ouvrages de génie civil présentent différents types de granulats utilisés sous une forme ou une autre : ces granulats sont naturels lorsqu’ils proviennent de sablière, de gravière ou de ballastière ; ils sont artificiels lorsqu’ils sont le produit de roches concassées ; ils peuvent être fabriqués à partir de certains sous-produits industriels comme les résidus miniers, les résidus laitiers ou les scories ; et ils sont de plus en plus recyclés, provenant dès lors du concassage de béton, de démolition ou d’enrobés bitumineux. 

Et tout le monde souhaite que les granulats, une fois mis en place, remplissent longtemps et de manière sécuritaire la fonction qui leur a été assignée au moment de la conception et de la construction d’un ouvrage de génie civil. Pour respecter ce standard, il est indispensable de s’assurer que les granulats possèdent bien toutes les caractéristiques exigées dans les cahiers de charges et devis en procédant à des essais normalisés sur des échantillons représentatifs. Tel est l’objet du présent manuel qui constitue un ouvrage de référence en la matière.

Méticuleusement actualisée, cette 4e édition de Technologie des granulats fournit aux étudiants en génie civil ainsi qu’aux gens de métier l’outil complet et à jour qui permet de lier théorie et pratique au moyen d’exemples concrets puisés dans l’industrie.

  • Une toute nouvelle maquette
  • Des données entièrement mises à jour
  • Des figures redessinées et des photos actualisées
  • De nombreux problèmes et exemples faciles à repérer
  • Des laboratoires bien identifiés
  •  



  • Suggestions

De tout temps, les concepteurs de bâtiments ont préparé des écrits et des dessins pour transmettre leurs directives aux constructeurs. Dès l'Antiquité, des scribes égyptiens préparaient la liste des pierres nécessaires à la construction des pyramides, en en précisant le nombre et la taille. Leurs écrits constituaient somme toute des devis d'exécution. Aujourd'hui, avec l'avènement de l'informatique, les moyens de rédiger un devis ont bien changé, mais la raison d'être de ce document reste la même. Comment les bons rédacteurs de devis s'y prennent-ils pour préparer leurs devis ? C'est ce que Devis d'exécution du bâtiment entend montrer. Cette nouvelle édition se distingue par une étude plus approfondie des liens entre le devis d'exécution et les autres documents du dossier d'appel d'offres. Son contenu a été revu et corrigé pour s'harmoniser avec les versions les plus récentes des documents normalisés tels le CCDC 2 (1994) et le Répertoire normatif (1995), et tient compte des derniers changements apportés au Devis directeur national, à la normalisation, à la réglementation et à la législation. Le manuel propose une méthode de recherche et de classement de l'information qui exploite les nouvelles techniques de l'information et des communications, dont le réseau Internet. Enfin, il comporte de nouveaux exercices, un glossaire et de nouvelles illustrations. Avant tout destiné aux étudiants en bâtiment et travaux publics, Devis d'exécution du bâtiment sera également utile aux rédacteurs débutants et à ceux qui, sans être rédacteurs, ont à consulter ou à interpréter les documents du contrat de construction.

Détails

L'intervention policière est une action planifiée, encadrée et soumise à des règles précises. Cet ouvrage définit un cadre théorique qui permet de mieux situer et décrire les divers types d'interventions policières. Chacun d'eux est présenté selon les particularités du mandat de la police (maintien de la paix, protection des personnes et des biens, répression du crime) et sous le double aspect répressif et préventif. De plus, l'auteur y traite de l'assistance aux citoyens et de la police communautaire. Destiné aux élèves inscrits au programme collégial Techniques policières, cet ouvrage rendra aussi de grands services au policier et au gestionnaire policier : les aspects administratifs des interventions policières y sont en effet abordés.

Détails

L’ouvrage traite des principales facettes de la minéralurgie. L’auteur y décrit, entre autres, de façon exhaustive les procédures utilisées en usine et en laboratoire. En collaboration avec le Centre collégial de développement de matériel didactique. Lorsque les engins d’exploitation apportent à l’atelier de concassage ou à l’usine de concentration le minerai de la mine, la richesse contenue dans les blocs n’est pas toujours apparente. En effet, à regarder ces blocs, on ne voit pas toujours très bien ce qu’on peut en tirer. C’est à ce moment qu’intervient la minéralurgie, qui comprend l’ensemble des étapes, des méthodes et des techniques permettant d’extraire des blocs de la mine le minéral utile qui y est contenu. Le procédé de traitement du minerai est mis en route : le contrôle, l’optimisation, la nécessité de pallier les variations dans la matière première et les aléas du marché de consommation sont autant d’objectifs qui peuvent être atteints grâce à un programme de recherche et d’expérimentation dans les laboratoires indépendants et ceux de l’usine. Les méthodes sont continuellement testées, améliorées, et de nouveaux procédés sont même conçus Traitement du minerai traite des principales facettes de la minéralurgie. Dans l’ouvrage, l’auteur explique pourquoi les stimuli appliqués sur les procédés se traduisent par des conséquences précises sur leurs performances, et décrit de façon exhaustive les procédures en usine et en laboratoire. Plus de 375 figures illustrent notamment un équipement, un appareil ou une machine, un circuit, un mécanisme de processus minéralurgique, la planification des travaux de même que l’influence d’une variable sur les performances d’un procédé. L’abondance d’exercices résolus et la présentation détaillée des procédures d’essais de flottation caractérisent l’ouvrage, enrichi d’annexes et d’un index.

Détails

Ouvrage complet, et simplifié, voilà en deux mots ce qui caractérise ce livre fondamental. L’auteur passe en revue la plupart des instruments et appareils de mesure des variables chimiques et physiques en faisant appel aux principes de base régissant leur fonctionnement. Il donne pour chacun les critères de choix, d’étalonnage, d’emploi et de réparation.

Détails