L’École des femmes (Molière)

  • Auteur(s) : Nicole Garet
  • Pages : 192
  • ISBN : 978-2-89443-260-0
  • ISBN10 : 2-89443-260-7
Format Prix Quantité
Livre 16,95 $


L’École des femmes est à inscrire dans la lignée des pièces de théâtre qui font date, au même titre que Le Cid de Corneille ou Hernani d’Hugo : profondément novatrice, la pièce bouleverse les habitudes et s’impose comme la première grande comédie du théâtre français. Mais ce qui lui vaut son succès aujourd’hui, ce n’est pas tant sa forme que ses thèmes intemporels.

L’éveil d’Agnès à l’amour et à la vie, pourrait-on dire, les droits des femmes, l’échec de l’autorité aveugle, etc. permettent au spectateur — et au lecteur — contemporain de s’identifier aux personnages à la fois tragiques et comiques, et d’apprécier leur complexité.



  • Suggestions

Exercices interactifs en ligne pour les édudiants Pour obtenir votre nom d'usager et votre mot de passe, il suffit de communiquer avec votre représentant. __________________________________________________ Pause-café est une méthode destinée à un public d’adultes et de jeunes adultes d’un niveau débutant ou faux débutant en français langue seconde ou langue étrangère. Dans le milieu universitaire, la méthode couvre deux années d’enseignement. En formation continue ou en cours intensif, le parcours correspond à un an d’apprentissage. Les modules 1 et 2 de l’ouvrage correspondent à un niveau élémentaire, et les modules 3 et 4, à un niveau intermédiaire. Pause-café propose des textes à thèmes qui décrivent des situations dans lesquelles l’apprenant est susceptible de se trouver : il s’agit de lui donner envie de s’exprimer. De plus, cette méthode l’invite à découvrir la culture des pays francophones. Pause-café comprend : • un manuel – intégrant les points de grammaire – avec deux CD audio ; • un cahier d’exercices – incluant les corrigés – avec un CD audio ; • du matériel complémentaire pour le professeur sur Internet ; • des exercices interactifs pour les apprenants sur Internet.

Détails

Trahison, violence, abus de pouvoir, Ubu roi présente toutes les composantes d’une grande tragédie. Pourtant, c’est une farce qu’Alfred Jarry offre au spectateur, une parodie magistrale et grotesque de l’avidité humaine et des maux qu’elle entraîne. Son personnage, l’odieux Père Ubu, secondé par la tout aussi mesquine Mère Ubu, ne recule devant aucun excès pour satisfaire son insatiable appétit de pouvoir, de phynance et d’andouilles. La naïveté d’enfant cruel de cet archétype du despote fait basculer l’action du côté du rire plutôt que de l’horreur. Œuvre d’avant-garde, Ubu roi n’a rien perdu de sa modernité. C’est qu’aucune convention n’échappe à l’irrévérence de Jarry : il parodie les auteurs classiques, remet en question les fondements du théâtre et de la littérature, et réinvente même la langue. Un iconoclaste-né !

Détails

Folie, guerre, avortement, problèmes de couples, préjugés, vieillissement, jalousie, peur, solitude, intolérance : il est question de tout cela dans les récits brefs de Maupassant, mais aussi de la beauté de la nature, de l'émerveillement devant la vie qui naît, de l'amitié, de la compassion, du désir amoureux… Ces sujets toujours actuels, Maupassant les aborde dans des histoires rondement menées, tout en esquissant en quelques traits de plume des portraits saisissants de paysans et de petits-bourgeois qui pourraient bien être nos contemporains. Car si Maupassant est un conteur habile, il sait aussi donner à voir et à ressentir. Ce choix inédit de textes, étalés sur plus de dix ans, donne un bon aperçu du talent varié d'un des écrivains français les plus lus dans le monde.

Détails