Poésies romantiques françaises et québécoises

Anthologie

Format Prix Quantité
Livre 17,95 $


Voici une brève anthologie qui réunit les meilleurs poèmes romantiques français et québécois. Une enivrante « invitation au voyage » à travers les sentiments humains les plus universels dans une langue qui charme, envoûte et bouleverse, et à laquelle nul ne peut rester indifférent. Les auteurs dits « romantiques » n'analysent pas leurs sentiments, ils les ressentent avec ardeur et les communiquent avec passion au lecteur dans un cœur à cœur intime.

L'élève découvrira ici le romantisme à travers Marceline Desbordes-Valmore, Alphonse de Lamartine, Alfred de Vigny, Victor Hugo, Alfred de Musset et Charles Baudelaire, d'une part et, d'autre part, Octave Crémazie, Alfred Garneau, Pamphile Le May, Louis-Honoré Fréchette, William Chapman, Nérée Beauchemin, Albert Lozeau et Émile Nelligan.



  • Suggestions

L’ouvrage présente une méthode de compréhension du texte narratif, appuyée sur une grille d’analyse des composantes du genre : le personnage, l’intrigue, le thème, l’espace, le temps, le narrateur. Après un exposé exemplaire de la méthode, chaque composante fait l’objet d’un condensé théorique suivi de récits de grands auteurs et de questions adaptées à chaque œuvre.

Détails

Dans Bajazet, Racine plonge ses personnages dans un huis clos duquel nul ne peut espérer sortir indemne. Le lecteur y découvrira les dédales mystérieux du sérail et de ses intrigues : Roxane, la sultane, fomente un coup d'État orchestré par le vizir Acomat. En réalité, elle veut mettre sur le trône l'élu de son cœur, Bajazet, le frère du sultan, son époux. Mais Bajazet en aime une autre, et doit taire cet amour... L'approche proposée ici aide l'élève à apprécier la poésie de la langue racinienne et cherche à lui faire comprendre le poids des mots. C'est que, dans Bajazet, la parole comporte certains risques... Elle peut même tuer.

Détails

Spécialement conçu pour le cours Relation d'aide appliquée en français, Clés pour la relation d'aide en français écrit est un ouvrage clair et pratique, qui ne vise qu'une chose : enseigner à enseigner la grammaire et la rédaction de texte. Destiné aux élèves qui désirent devenir assistants dans les Centres d'aide en français, cet ouvrage sera également fort apprécié des professeurs qui doivent les y préparer. En effet, Clés présente sans détours tous les éléments courants et notions essentielles du français : participes passés, ponctuation, construction d'un paragraphe, etc. Tenant compte des difficultés qu'éprouvent habituellement les élèves, il s'attache à expliquer clairement aux assistantes et assistants comment présenter efficacement les règles et les faire appliquer. Clés pour la relation d'aide en français écrit est un outil de référence, un guide permanent disponible à chaque instant de l'expérience quotidienne. Chaque chapitre commence par une mise en situation, de façon que soit créé un contexte propice à l'enseignement des notions à transmettre. Chacun se termine par une synthèse de la démarche, de sorte que l'élève a un aperçu général de la tâche qu'il devra accomplir auprès de ses pairs. Pourquoi ce livre ? Parce que comprendre quelque chose et savoir le transmettre sont deux expériences tout à fait distinctes. Pour s'en convaincre, il suffit de s'y essayer. On saisit alors nettement qu'enseigner est un art qui s'apprend.

Détails

On ne badine pas avec l’amour. C’est dit comme un proverbe, une sentence même. Depuis 1834, ces mots de Musset évoquent le jeu de l’amour qui tourne au drame. Voici une comédie bien moins légère qu’il n’y paraît! Une magistrale leçon, puisée dans l’expérience de l’auteur et dans celle de la génération romantique, la sienne. Ceux qui ont un jour pensé que l’amour n’est que jeu seront détrompés. On ne joue pas avec les sentiments! Camille et Perdican ont voulu «badiner» : leur orgueil les a rendus aveugles à eux-mêmes et aux autres. Que devient l’amour qui a perdu l’occasion d’aimer vraiment ? On ne badine pas avec l’amour témoigne de la complexité de l’âme humaine. Grâce à un de ses plus fins observateurs : Alfred de Musset.

Détails