Poésies romantiques françaises et québécoises

Anthologie

Format Prix Quantité
Livre 17,95 $


Voici une brève anthologie qui réunit les meilleurs poèmes romantiques français et québécois. Une enivrante « invitation au voyage » à travers les sentiments humains les plus universels dans une langue qui charme, envoûte et bouleverse, et à laquelle nul ne peut rester indifférent. Les auteurs dits « romantiques » n'analysent pas leurs sentiments, ils les ressentent avec ardeur et les communiquent avec passion au lecteur dans un cœur à cœur intime.

L'élève découvrira ici le romantisme à travers Marceline Desbordes-Valmore, Alphonse de Lamartine, Alfred de Vigny, Victor Hugo, Alfred de Musset et Charles Baudelaire, d'une part et, d'autre part, Octave Crémazie, Alfred Garneau, Pamphile Le May, Louis-Honoré Fréchette, William Chapman, Nérée Beauchemin, Albert Lozeau et Émile Nelligan.



  • Suggestions

On ne sort pas indemne d'une lecture de Balzac : 2500 personnages traversent son œuvre, un univers énorme, foisonnant. Un auteur qui s'empare de son lecteur, le transforme à jamais. Un risque à courir ! Paris sous la Restauration. Trois hommes et une femme. Quatre personnages dont la Fatalité transformera le destin : Ferragus, chef tout-puissant d'une société secrète ; le baron de Maulincour, jeune noble désœuvré ; Jules Desmarets, agent de change fortuné ; Clémence, jeune et belle, autour de qui gravitent ces trois hommes. Tout cela dans un Paris mythique, beau et surtout cruel. Court récit, Ferragus est néanmoins une œuvre puissante, à la fois roman policier et roman noir, où l'apparence est souvent trompeuse et où la vérité n'est pas toujours là où l'on croit la trouver. La société en mutation que Balzac y décrit ressemble étrangement à celle d'aujourd'hui.

Détails

L’ouvrage propose une lecture guidée de récits littéraires reconnus pour leur qualité, variés quant au style, aux thèmes, à la structure, de plusieurs pays et d’époques différentes. Des questions sur les composantes narratives, la langue et le style accompagnent chaque nouvelle.

Détails

Libérez-vous des anthologies ! Pratique de la littérature est le premier manuel des études littéraires à paraître pour les cours communs de littérature. Il n’est ni une anthologie de fragments de textes, ni un procédurier tatillon de compétences. Il propose plutôt un ensemble de moyens clairs et simples d’interroger un texte littéraire pour lui faire révéler formes et sens, et une démarche claire et souple pour rédiger analyses littéraires et dissertations. Restez maîtres de vos choix littéraires ! Pratique de la littérature vous permettra de mettre au programme les ouvrages littéraires de votre choix et de mener, avec vos étudiants, en toute liberté et sans mauvaise conscience à l’égard des nécessaires notions et procédures, les analyses et les études de votre choix. La preuve que l’épreuve n’en est pas une !Pratique de la littérature rendra l’étudiant autonome à l’égard de ses cours et de l’épreuve uniforme de français (EUF). L’auteur, professeur d’expérience et superviseur de correction à l’EUF, propose, au dernier chapitre, une démarche en sept étapes applicable le jour de l’EUF.

Détails

On ne badine pas avec l’amour. C’est dit comme un proverbe, une sentence même. Depuis 1834, ces mots de Musset évoquent le jeu de l’amour qui tourne au drame. Voici une comédie bien moins légère qu’il n’y paraît! Une magistrale leçon, puisée dans l’expérience de l’auteur et dans celle de la génération romantique, la sienne. Ceux qui ont un jour pensé que l’amour n’est que jeu seront détrompés. On ne joue pas avec les sentiments! Camille et Perdican ont voulu «badiner» : leur orgueil les a rendus aveugles à eux-mêmes et aux autres. Que devient l’amour qui a perdu l’occasion d’aimer vraiment ? On ne badine pas avec l’amour témoigne de la complexité de l’âme humaine. Grâce à un de ses plus fins observateurs : Alfred de Musset.

Détails