Boite à outils - Cahier d'exercices

Trousse de survie en grammaire

  • Auteur(s) : Christine Bonenfant
  • Pages : 224
  • ISBN : 978-2-89650-898-3
  • ISBN10 : 2-89650-898-8
  • Copyright : 2014
Format Prix Quantité
Livre 27,95 $


Le cahier d’exercices de Boite à outils. Trousse de survie en grammaire est destiné à tous les étudiants désireux de mieux maitriser la langue sur les plans de la syntaxe, de la ponctuation, des accords, de la cohérence textuelle et de la citation.

 

Divisé en six parties, l’ouvrage propose des textes littéraires percutants, de même que des exercices gradués, accompagnés de pistes théoriques et d’un exemple de réponse afin d’aider les étudiants à mieux réussir. En outre, chaque partie se termine par un exercice synthèse qui les invite à corriger les textes de deux rédacteurs fictifs. Enfin, le corrigé de tous les exercices est disponible sur Modulo en ligne.

 

En travaillant avec le présent cahier d’exercices, les étudiants pourront acquérir une plus grande confiance en leur capacité d’apprentissage et rédiger des textes dont ils pourront apprécier la qualité… et la beauté!



  • Produits associés

Pourquoi une version Trousse de survie de la Boite à outils — et à qui est-elle destinée ? Ce nouvel ouvrage s’adresse à tous les étudiants des cours de littérature du niveau collégial qui cherchent à la fois un manuel de grammaire facile et rapide à consulter afin de mieux réussir leur analyse sur le plan de la langue, et un outil efficace pour réaliser leurs autocorrections, exercice maintenant imposé par le Ministère. Un chapitre entier de la Trousse de survie en grammaire est d’ailleurs consacré à la révision et à la correction de texte. Outre ce chapitre, un autre se penche exclusivement sur la citation, talon d’Achille de nombreux étudiants. Soulignons, par ailleurs, que chaque chapitre du manuel met en relief les écueils à éviter lors de la rédaction et comporte, en guise de conclusion, un exemple de texte d’abord annoté par le professeur, puis corrigé par l’étudiant. La Trousse de survie en grammaire saura répondre, croyons-nous, aux besoins actuels des cours de littérature grâce à ses explications concises faisant appel, comme toujours, à la compréhension du lecteur et de la lectrice, aux exemples et contre-exemples nombreux et éclairants, et aux modèles d’autocorrection présentés. Cet ouvrage se veut, pour tout dire, un compagnon d’apprentissage fidèle de tous les étudiants du collégial!   *Veuillez noter que le livre numérique de cet ouvrage n'est plus en vente.

Détails


  • Suggestions

Conflits de générations, impuissance et désespoir de jeunes amoureux incompris, sentiments de révolte face à un père obsédé par l'argent : voici quelques enjeux de L'Avare. Molière a bâti ici une comédie dans laquelle s'illustrent différents « caractères » : l'ingénue (Mariane), le fils prodigue (Cléante), l'honnête homme (Anselme), le valet rusé et indispensable (La Flèche), l'entremetteuse (Frosine), l'homme à tout faire (Maître Jacques), etc. Toutefois, c'est le personnage d'Harpagon — vieillard acariâtre, rétrograde, égoïste, méchant — qui domine la pièce : son avarice, poussée jusqu'au délire, empoisonne les relations humaines et contamine ses proches en les poussant à mettre au jour des aspects peu sympathiques de leur personnalité. Et le talent de Molière fera de toute cette noirceur une comédie drôle et enlevée où les bons triompheront du méchant !

Détails

Un petit vieux, assassiné chez lui, dans le tranquille quartier des Batignolles... Une police trop contente d'arrêter rapidement l'assassin... Un assassin trop content d'avouer... L'agent de sûreté Méchinet et son jeune ami Godeuil ont des doutes... Leur enquête, dans le Paris du XIXe siècle, déjouera les apparences trompeuses, afin que le crime, comme il se doit, ne reste pas impuni. Voici donc, écrit par Émile Gaboriau, l'inventeur du roman policier, alors au sommet de sa gloire, un court récit qui conjugue le réalisme de Balzac au rythme haletant des romans-feuilletons de Dumas. L'approche proposée mène l'élève au cœur des enjeux littéraires de ce « roman judiciaire ».

Détails

Nouvelle orthographe oblige, la «boite» de Boite à outils a perdu son accent circonflexe! Pour ne pas s’y perdre, chaque mot touché par la réforme de l’orthographe est signalé dans le texte et son ancienne graphie est inscrite dans la marge. Mais là n’est pas le seul changement. Cette troisième édition, qui se veut aussi riche et aussi complète que la précédente, a été allégée et simplifiée pour en permettre une consultation plus facile et plus rapide. Toutes les notions essentielles pour les cours de mise à niveau s’y retrouvent. Les deux premières parties du livre traitent de syntaxe, d’accords et de classes de mots. La troisième partie, qui ne comporte maintenant que deux chapitres, est consacrée à la cohérence textuelle, à la compréhension de texte et à la rédaction. On retrouve aussi dans la présente édition de la Boite à outils les rubriques les plus appréciées : «Testez-vous», «Conseils pour la rédaction», «Le coin des curieux» et «À retenir», cette dernière rubrique étant dorénavant présentée sous forme de tableaux. Trois annexes ont par ailleurs été ajoutées: une sur les signes orthographiques, une autre sur la division des mots et une troisième sur les marqueurs de relation et les organisateurs textuels. La Boite à outils est une solution pratique et efficace pour quiconque désire s’améliorer en français écrit et se donner toutes les chances de réussite!

Détails

Dès sa parution en 1904, Marie Calumet s'imposa comme un roman comique. S'inspirant d'une chanson folklorique grivoise, Rodolphe Girard situe son roman dans le quotidien d'un presbytère campagnard québécois de 1860. Son héroïne, la servante d'un curé débonnaire, se révèle à la fois efficace et excentrique. Le lecteur d'aujourd'hui s'amusera de la langue paysanne et des mésaventures du timide Narcisse et de son rival, le bedeau Zéphirin, tous deux amoureux de l'héroïne. De même, la paresseuse et séduisante Suzon ou le curé de la paroisse voisine le surprendront par leur morale peu orthodoxe. Cette édition, basée sur celle de 1946, met l'accent sur la langue du XIXe siècle et sur les réalités campagnardes d'un Québec traditionnel immuable qui côtoient celles d'un Montréal en pleine ébullition. Le lecteur comprendra mieux ainsi l'originalité du roman et ce qui le rendit scandaleux aux yeux de l'Église qui le censura.

Détails